Trouver de la joie dans l’épargne-études

RESP basics - graduate surrounded by family

L’épargne a quelque chose de fastidieux, mais quand vient le temps de payer les droits de scolarité, votre REEE devrait être une source d’allégresse.

Entre les mensualités pour la voiture, le service de garde et peut-être une nouvelle maison, vous jonglez avec une foule d’obligations financières. Investir dans un régime enregistré d’épargne-études (REEE) n’apporte pas la même joie qu’une escapade de fin de semaine. C’est parfois même déprimant. Pourtant, il est très avantageux d’épargner pour vos enfants, et ce, le plus tôt possible.

 

Cadeau du gouvernement

Le gouvernement fédéral encourage l’épargne-études en versant la Subvention canadienne à l’épargne-études (SCEE), qui bonifie votre cotisation de 20 %. Vous pouvez obtenir jusqu’à 500 $ par année, et le plafond à vie pour un REEE est de 7 200 $. À cela s’ajoutent les revenus de placement tirés de ces montants. De plus, les familles à faible revenu peuvent être admissibles au Bon d’études canadien (BEC), susceptible de représenter un versement supplémentaire de 500 $ pour la première année d’admissibilité, puis de 100 $ par année (tant que l’enfant est admissible), la limite cumulative maximale étant de 2 000 $. Le montant de la cotisation est calculé en fonction du revenu familial et du nombre d’enfants. Informez-vous auprès de votre gouvernement provincial; vous avez peut-être droit à des subventions au niveau provincial.

Plus d’argent

Le prélèvement automatique de vos cotisations REEE facilite les choses, mais ne laissez pas vos placements sur le pilote automatique. Les conseillers financiers sont formés pour maximiser vos placements et vous montrer comment faire fructifier votre REEE tout au long de sa durée de vie, que vous l’ayez établi alors que votre enfant était bébé ou déjà à l’école secondaire.  Informez-vous sur les fonds communs de placement en actions, qui investissent sur les marchés boursiers et offrent un potentiel de croissance supplémentaire à long terme. Toutefois, si votre étudiant a atteint l’adolescence, il se peut que votre conseiller financier recommande de vous en tenir à des placements plus sûrs, comme les fonds communs de placement à revenu fixe.

Encore plus d’argent

Si vous recevez une prime ou une rentrée d’argent, ou si votre tante vous donne de l’argent pour l’anniversaire des enfants, augmentez le montant de vos cotisations REEE ou versez un montant unique au lieu d’acheter une nouvelle babiole. Si vous ne recevez pas encore de subventions, cet argent peut vous aider à accéder aux prestations auxquelles vous avez droit. (À ce propos, seulement la moitié des Canadiens profitent de la SCEE.) Le plus grand cadeau que vous puissiez faire à votre futur peintre, professeure ou pâtissier, c’est l’aider à financer ses études.

Vous avez de l’argent

On entend beaucoup parler de l’importance de maximiser les cotisations REEE et d’atteindre le plafond cumulatif de 50 000 $.  Pour de nombreux Canadiens, ce montant d’épargne est hors d’atteinte. Cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas dynamiser un REEE. Gérez votre argent avec soin. Le versement d’un montant régulier, même modeste, que vous auriez pu consacrer à des dépenses accessoires (par opposition aux dépenses essentielles) peut avoir une incidence sur l’avenir de votre enfant.



Les énoncés aux présentes sont fondés sur des renseignements jugés fiables et sont uniquement fournis à titre informatif. Si ces renseignements reposent sur de l’information provenant, en tout ou en partie, de tiers, il nous est impossible de garantir qu’ils sont en tout temps exacts, complets et à jour. Ils ne peuvent être interprétés comme des conseils en placement ni comme des conseils d’ordre juridique ou fiscal, et ils ne constituent ni une offre ni une sollicitation d’achat. Les graphiques et les tableaux sont utilisés à des fins d’illustration seulement et ne reflètent pas la valeur future ni le rendement d’un fonds ou d’un portefeuille. Toute stratégie de placement doit être évaluée en fonction des objectifs de placement et de la tolérance au risque de l’investisseur. Fidelity Investments Canada s.r.i., ses sociétés affiliées et les entités qui lui sont apparentées ne peuvent être tenues responsables de quelque erreur ou omission éventuelle ni de quelque perte ou dommage subi.

De temps à autre, un gestionnaire, analyste ou autre employé de Fidelity peut exprimer une opinion sur une société, un titre, une industrie ou un secteur du marché. Les opinions exprimées par ces personnes représentent un point de vue personnel à un moment donné et ne constituent pas nécessairement celles de Fidelity ou d’autres personnes au sein de l’organisation. Ces opinions sont appelées à changer à tout moment en fonction de l’évolution des marchés et d’autres facteurs, et Fidelity décline toute responsabilité en ce qui a trait à la mise à jour de ces points de vue. Ceux-ci ne peuvent être considérés comme des conseils en placement ni comme une indication de l’intention de négociation visant tout Fonds Fidelity, car les décisions de placement relatives à un Fonds Fidelity sont prises en fonction de nombreux facteurs.

Tout placement effectué dans un fonds commun de placement, un FNB ou une stratégie de répartition de l’actif peut donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion, des frais de courtage et des charges. Veuillez lire le prospectus du fonds commun de placement ou du FNB avant d’investir, car il contient des renseignements détaillés sur le placement. Les fonds communs de placement et les FNB ne sont pas garantis. Leur valeur est appelée à fluctuer fréquemment. Le rendement passé pourrait ou non être reproduit.

Ces renseignements sont de nature générale et ne doivent pas être interprétés comme des recommandations ou des conseils d’ordre financier ou fiscal. La situation de chacun est unique et doit être soigneusement examinée par un conseiller financier et fiscal.

Les fonds de placement peuvent être assortis de commissions, de frais et des charges. Veuillez lire le prospectus ou la notice d’offre d’un fonds et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Les fonds ne sont pas garantis, leur valeur est appelée à fluctuer fréquemment et les investisseurs pourraient réaliser un profit ou subir une perte. Le rendement passé pourrait ou non être reproduit.

Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

217378-v2020106

Close Search