L’ABC du CELI

Quelle que soit la raison pour laquelle vous souhaitez épargner, le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) est une excellente façon d’investir en vue d’atteindre un objectif financier à long terme – comme la planification de sa retraite – ou d’épargner à court terme pour des raisons précises, comme se constituer un fonds pour les temps difficiles, acheter une voiture ou partir en voyage.

Saviez-vous que si vous n’avez jamais ouvert de CELI, vous pouvez y verser jusqu’à concurrence de 69 500 $ aujourd’hui*?

Depuis 2009, le CELI est une façon unique pour les Canadiens d’épargner et de réduire leur fardeau fiscal. Les résidents canadiens ayant un numéro d’assurance sociale et ayant atteint l’âge de la majorité dans leur province de résidence peuvent épargner jusqu’à 6 000 $ par année*. Bien qu’on l’appelle « compte d’épargne », le CELI peut détenir différents types de placement, y compris tous les Fonds Fidelity.

Pour tirer le meilleur parti d’un CELI, ce dernier devrait faire partie d’un plan financier global.

Comment atteindre ses objectifs de placement grâce au CELI

Le CELI peut vous aider à épargner plus rapidement que vous ne le feriez dans un compte d’épargne ordinaire ou un compte de placement non enregistré pour deux raisons :

1. Gains libres d’impôt

Les placements détenus dans un CELI fructifient en franchise d’impôt, si bien que vous n’avez aucun gain à déclarer sur votre déclaration de revenus.

2. Retraits libres d’impôt

Vous pouvez retirer des fonds de votre CELI en tout temps et pour n’importe quelle raison. En règle générale, ces retraits ne sont pas considérés comme un revenu imposable et ne font l’objet d’aucun prélèvement d’impôt.

Voyez la différence que peut faire un CELI.

Que vous épargniez pour une voiture, une maison, une résidence secondaire ou une retraite confortable, la somme supplémentaire qu’un CELI vous permet d’épargner peut être considérable à court et à long terme. Le tableau qui suit illustre la différence entre épargner au moyen d’un CELI et épargner dans un compte de placement non enregistré sur des périodes de 5, 10, 15 et 20 ans.

Comparaison de l’épargne accumulée dans un CELI et dans un compte de placement non enregistré

TFSA - graph comparing accumulation of  TFSA vs non registered account
Hypothèses : taux de rendement de 6 %, taux d’imposition marginal moyen de 50 % pour les intérêts et de 25 % pour les gains en capital, réinvestissement des distributions, taux de rendement des distributions de 2,0 %, distribution composée de 50 % d’intérêts et 50 % de gains en capital, cotisation initiale de 6 000 $ et augmentation par tranches de 500 $ en fonction d’un taux d’inflation de 2 %. Cotisations versées au début de la période. Gains en capital non réalisés imposés à la fin de la période de détention. L’hypothèse ne prend pas en considération les cotisations versées les années précédentes.

Six éléments à retenir au sujet du CELI

  1. Un plafond de cotisation annuel s’applique à votre CELI. Depuis 2009, le gouvernement du Canada a établi un plafond de cotisation annuel au CELI pour les Canadiens admissibles, peu importe le revenu gagné.
  2. Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment. Pour toute année donnée, si vos cotisations à votre CELI ont été inférieures au plafond annuel, vous pouvez utiliser vos droits de cotisation ultérieurement, sous réserve des plafonds de cotisation au CELI.
  3. À tout moment, si vous dépassez le plafond de cotisation total permis, la somme excédentaire sera sujette à une pénalité fiscale.
  4. Les retraits sont exclus du revenu imposable et n’entrainent généralement pas de récupération des prestations gouvernementales ni des crédits d’impôt.
  5. Tout retrait d’un CELI est ajouté à vos droits de cotisation pour l’année suivante, de sorte que vous pouvez y verser la somme retirée ultérieurement.
  6. Vous pouvez être titulaire de plus d’un CELI, mais veillez à ce que vos cotisations combinées ne dépassent pas la limite permise, car une pénalité fiscale en résultera. Pour des renseignements sur vos droits de cotisation inutilisés relativement à un CELI, rendez-vous sur le site de l’ARC et ouvrez une session dans Mon dossier.

Droits de cotisation maximum au CELI par année de 2009 à 2020*

Le tableau suivant indique le plafond de cotisation pour chaque année depuis l’instauration du CELI.

Année Plafond de cotisation Année Plafond de cotisation
2009 5 000 $ 2015 10 000 $
2010 5 000 $ 2016 5 500 $
2011 5 000 $ 2017 5 500 $
2012 5 000 $ 2018 5 500 $
2013 5 500 $ 2019 6 000 $
2014 5 500 $ 2020 6 000 $
Total 69 500 $

Choisir entre un CELI et un REER

Si vous cherchez à atteindre vos objectifs d’épargne le plus efficacement possible sur le plan fiscal, le CELI et le REER sont deux moyens efficaces d’y arriver. Cela dit, certaines caractéristiques distinguent ces deux types de compte. Un REER peut s’avérer un excellent complément à un CELI.

  CELI REER
Quel est le but principal de ce type de compte? Moyen d’épargne général à court terme ou d’épargne pour la retraite à long terme Moyen d’épargne pour la retraite
Les cotisations sont-elles déductibles? Non Oui
Les cotisations sont-elles versées après impôts? Oui Non, les cotisations sont versées avant le prélèvement des impôts.
Quel est le traitement fiscal des gains enregistrés dans ce type de compte? Non imposables Imposition reportée
Les retraits sont-ils permis en tout temps? Oui Oui, mais ils sont imposés à titre de revenu.
Les retraits sont-ils imposables? Non Oui, les retraits sont imposés à titre de revenu.
Les retraits augmentent-ils les droits de cotisation? Oui1 Non
Les droits de cotisation inutilisés peuvent-ils être reportés? Oui Oui
Y a-t-il une limite d’âge? Non Oui, le REER doit être converti en FERR ou en rente viagère au plus tard à 71 ans
Les règles d’attribution du revenu s’appliquent-elles? Non Généralement pas, mais elles pourraient s’appliquer aux retraits d’un REER de conjoint
Les retraits ont-ils une incidence sur les prestations gouvernementales et les crédits d’impôt fondés sur le revenu? Non. En règle générale, les retraits ne sont pas considérés comme un revenu imposable. Oui. En règle générale, les retraits sont considérés comme un revenu imposable.
Quel est le plafond de cotisation? 6 000 $ par année, peu importe le revenu gagné (2020) plus tout droit de cotisation inutilisé 18 % du revenu gagné jusqu’à concurrence de 27 230 $ (2020) plus tout droit de cotisation inutilisé

 

 

 

 

 

* Certaines restrictions s’appliquent : Depuis 2009, les droits de cotisation inutilisés à un CELI s’accumulent chaque année, si à tout moment dans l’année civile vous êtes majeur et résident canadien. En Colombie-Britannique, à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick, un CELI ne peut être ouvert avant l’âge de la majorité, soit 19 ans. Vous pouvez cependant accumuler des droits de cotisation à partir de l’âge de 18 ans. Le plafond de cotisation au CELI est calculé en indexant la somme de 6 000 $ à l’inflation pour chacune des années postérieures à 2009 et en arrondissant le chiffre obtenu au montant de 500 $ le plus près.


Veuillez lire le prospectus ou la notice d'offre d'un fonds ou d’un mandat et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.  

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

116116-v202039

Close Search