Les finances personnelles pour les jeunes adultes : la philanthropie stratégique

Voulez-vous inclure les dons de bienfaisance dans votre plan financier? Aimeriez-vous en apprendre davantage sur la façon de vous engager dans la philanthropie stratégique, soit en tant que membre actif d’un héritage familial existant, ou en trouvant votre propre voie et en créant une nouvelle tradition de don?

En faisant des dons de bienfaisance pour soutenir les organismes et les causes qui nous tiennent à coeur, nous espérons faire du monde un endroit meilleur et peut-être bâtir un héritage qui reflète nos valeurs pour les générations futures.

Si vous vous sentez obligé de soutenir des causes caritatives, comme bon nombre d’entre nous, les dons stratégiques devraient faire partie de votre plan financier global. La philanthropie stratégique consiste à aligner vos intérêts financiers à long terme sur votre désir de faire le bien dans le monde.

Options de don

Contribuer directement à des organisations caritatives est la façon la plus simple et la plus courante de faire des dons. Toutefois, ce n’est peut-être pas la façon la plus efficace de le faire compte tenu de votre situation financière globale. Il existe plusieurs autres méthodes fiscalement avantageuses pour les dons de bienfaisance qui peuvent vous aider à maximiser l’impact de vos dons.

Rente de bienfaisance Une rente de bienfaisance est un contrat conclu entre un donateur et un organisme de bienfaisance. Avec une rente de bienfaisance, le donateur peut transférer des actifs à un organisme sans but lucratif à des fins d’investissement. En échange, le donateur reçoit une déduction d’impôt partielle et un flux de revenu fixe qui dure toute la vie du donateur ou de son bénéficiaire. Lorsque le donateur ou le bénéficiaire décède, l’organisme de bienfaisance conserve ce qui reste du don.

Les rentes de bienfaisance ne sont généralement pas aussi souples que les autres options de dons. Par exemple, il n’est pas possible de changer d’organisme de bienfaisance et on ne peut pas répartir un don unique entre plusieurs organismes de bienfaisance.

Fiducie résiduaire de bienfaisance Une fiducie résiduaire de bienfaisance est une fiducie irrévocable qui vous permet de partager des actifs en fiducie entre des bénéficiaires d’organismes de bienfaisance et d’organismes non caritatifs. Avec une fiducie résiduaire de bienfaisance, vous ou vos bénéficiaires recevez des distributions annuelles pendant un certain nombre d’années ou jusqu’à votre décès ou celui de vos bénéficiaires. À ce moment-là, tout actif restant est transféré aux organismes de bienfaisance que vous avez désignés dans la fiducie.

Les fiducies résiduaires de bienfaisance peuvent être logiques pour les particuliers qui veulent un avantage fiscal partiel immédiat et qui ont besoin d’un flux de revenu pour eux-mêmes ou pour leurs bénéficiaires. Cependant, il est important de garder à l’esprit que les fiducies résiduaires de bienfaisance ont besoin d’une structure juridique et ont des coûts administratifs permanents.

Fiducie à vocation principale de bienfaisance À l’instar d’une fiducie résiduaire de bienfaisance, une fiducie à vocation principale de bienfaisance est une fiducie irrévocable. Toutefois, contrairement à une fiducie résiduaire de bienfaisance, une fiducie à vocation principale de bienfaisance génère une source de revenus pour un ou plusieurs organismes de bienfaisance désignés et les actifs restants de la fiducie finissent par vous être retournés ou distribués à vos bénéficiaires après un certain nombre d’années. À l’instar d’une fiducie résiduaire de bienfaisance, une fiducie à vocation principale de bienfaisance procure également au donateur un avantage fiscal partiel immédiat.

Fonds orienté par le donateur Avec un fonds orienté par le donateur, vous faites une contribution irrévocable à un organisme parrain pour créer un fonds à partir duquel des dons de bienfaisance peuvent être versés. Les contributions aux fonds orientés par le donateur comprennent généralement des espèces, des actions ou des actifs non cotés en bourse comme des biens immobiliers, des intérêts commerciaux privés ou des actions de sociétés privées. Les fonds orientés par le donateur sont admissibles à une déduction fiscale immédiate.

Bien que le donateur puisse faire des recommandations sur la façon d’investir les actifs fiduciaires et sur les organismes de bienfaisance auxquels il doit faire des dons, l’organisme parrain a le contrôle ultime sur les décisions d’investissement et de subvention.

Fondation privée Les fondations privées sont des organismes de bienfaisance indépendants généralement établis par un particulier ou une famille grâce à une contribution initiale substantielle. Les fondations privées peuvent être financées au moyen de presque tous les types d’actifs, y compris le capital-investissement, les biens corporels, les biens immobiliers et les biens personnels incorporels. Dans le cas d’une fondation privée, les donateurs ont le plein contrôle sur la prise de décisions en matière de subventions et d’investissements, ce qui comprend la capacité de participer à un plus large éventail d’activités philanthropiques qui ne sont pas disponibles par le biais d’autres instruments de donation, comme les subventions aux particuliers et les programmes de bourses.

Une fondation privée vous permet d’établir un héritage qui s’étend au-delà de votre vie. De plus, les membres de la famille peuvent être employés par la fondation ou servir de fiduciaires ou de membres du conseil d’administration, ce qui fait des fondations privées le moyen ultime de planification des dons familiaux. Toutefois, comparativement à un fonds orienté par le donateur et à d’autres moyens de dons de bienfaisance, les fondations privées sont coûteuses et beaucoup plus complexes sur le plan administratif, car elles exigent des dispositions juridiques et une administration continue, y compris des déclarations et des rapports annuels.

Avant d’élaborer un plan de dons de bienfaisance, il est important de tenir compte des répercussions financières et fiscales. Un conseiller financier qualifié, un comptable ou un professionnel de la planification successorale peut vous aider à déterminer la meilleure option de don de bienfaisance pour votre situation.

 

Cet article a été rédigé par Halsey Schreier de Forbes et a été autorisé légalement sous licence par le réseau d’éditeurs Industry Dive. Veuillez adresser toutes les questions sur les licences à legal@industrydive.com.

Veuillez lire le prospectus ou la notice d'offre d'un fonds ou d’un mandat et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.  

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

401883-v2020922

Close Search