Maintenir ses finances en bon état à la fin de l’année pour réduire ses impôts

Vous pourriez être réticent en cette fin d’année à ajouter une tâche à votre liste déjà surchargée de choses à faire. Pourtant, les experts financiers veulent s’assurer que votre plan financier ne sera pas négligé alors que l’année tire à sa fin.

Mike Laughton, planificateur financier, dit que l’erreur que commettent de nombreux Canadiens est qu’ils ne pensent pas à leurs impôts avant avril et qu’il est alors trop tard pour profiter des nombreuses occasions qui s’offrent à eux de réduire leur charge fiscale.

« Mettre de l’ordre dans ses finances en fin d’année est précisément ce qu’il faut faire », dit-il.

M. Laughton soutient que pour maximiser vos déductions, certains frais doivent être engagés avant la fin de l’année pour être admissibles dans votre déclaration de revenus.

« La déduction la plus simple est le don de bienfaisance », affirme-t-il.

« Et il y a aussi les frais médicaux. Par exemple, les personnes admissibles au crédit d’impôt pour personnes handicapées peuvent déduire leurs frais médicaux, y compris les coûts de rénovation de leur maison, mais les dépenses doivent être engagées avant la fin de l’année. »

Il n’y a pas que les impôts dont il faut tenir compte au cours des années civiles.

L’année civile sert également au calcul de la subvention gouvernementale offerte pour les régimes enregistrés d’épargne-études et d’épargne-invalidité. Si vous n’utilisez pas le maximum de la contribution gouvernementale disponible avant la fin de l’année, vous pouvez la reporter à l’année suivante, mais M. Laughton précise qu’il y a des limites à ce montant.

« Dans les deux cas, le gouvernement va vous donner de l’argent », dit-il. « Selon le montant que vous versez dans vos régimes, vous pourriez recevoir des subventions et des obligations dont l’échéance est le 31 décembre », poursuit-il.

Si vous avez eu 71 ans cette année et que vous n’avez pas converti votre REER en FERR, vous devez le faire avant la fin de l’année. M. Laughton affirme que retirer des fonds d’un FERR ou d’un REER peut se faire stratégiquement pour réduire le fardeau fiscal.

« Si vous n’avez pas eu d’autres revenus cette année, ce serait une bonne occasion de retirer des fonds de vos régimes », explique-t-il.

M. Laughton précise aussi que si vous prévoyez de retirer des fonds de votre CELI, une bonne idée est de le faire avant la fin de l’année parce que vous pourrez remettre l’argent dans le compte l’année suivante, si vous avez les fonds.

« Si vous retirez des fonds en janvier, vous devrez attendre toute une année avant de pouvoir les remettre dans votre compte. Donc, j’espère que vous n’avez pas besoin de retirer de l’argent, mais si c’est le cas, vous pourrez le remettre dans votre CELI plus rapidement et plus facilement », affirme-t-il.

Katrina McDonald, planificatrice financière agréée, estime qu’il est important de rencontrer régulièrement votre conseiller en placements pour vous assurer que vous êtes sur la bonne voie et que votre plan financier est mis à jour en fonction des changements dans votre vie.

« L’année a également été très bonne pour les marchés sur le plan de la croissance », raconte Mme McDonald.

Elle ajoute que si vous espérez compenser vos gains en capital cette année par des ventes à perte, vous devez vous assurer de réaliser les opérations d’ici la fin de l’année. Pour l’année en cours, cela signifie que vous devez effectuer vos opérations au plus tard le 27 décembre pour qu’elles soient réglées le 31 décembre.

Mme McDonald fait aussi remarquer que si vous pouvez être prêt pour 2020, ce sera à votre avantage.

À compter du 1er janvier, vous obtiendrez de nouveaux droits de cotisation à votre compte d’épargne libre d’impôt.

Selon Mme McDonald, plus tôt votre cotisation est versée dans votre compte, qu’il s’agisse d’un REEE, d’un CELI ou d’un REER, plus elle a le temps de croître.

Ce rapport de la Presse canadienne a été publié pour la première fois le 5 décembre 2019.

Craig Wong, La Presse canadienne

Cet article provient de La Presse Canadienne et a été autorisé légalement sous licence par le réseau d’éditeurs Industry Dive. Veuillez adresser toutes les questions sur les licences à legal@industrydive.com.


Les fonds de placement peuvent être assortis de commissions, de frais et des charges. Veuillez lire le prospectus ou la notice d’offre d’un fonds et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Les fonds ne sont pas garantis, leur valeur est appelée à fluctuer fréquemment et les investisseurs pourraient réaliser un profit ou subir une perte. Le rendement passé pourrait ou non être reproduit.

Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

455721-v20201222

Close Search