Cinq tactiques éprouvées en cas de marché baissier

Comme la COVID-19 continue de sévir, nous avons encore l’occasion d’apprendre du passé et de nous préparer pour l’avenir. Cela pourrait référer à beaucoup de choses, mais supposons qu’il s’agit du marché boursier. Le mois de mars a été cauchemardesque pour les investisseurs. En plus d’être terrifiés à l’idée d’aller à l’extérieur pendant une pandémie, nous avons dû assister aux fluctuations quotidiennes de milliers de points des marchés boursiers.

Lorsque les cours boursiers enregistrent des replis prolongés, on parle de marché baissier. Les marchés baissiers représentent une diminution d’au moins 20 % par rapport au sommet le plus récent – ce qui est loin d’être ce que nous aimerions voir. Il est important de comprendre qu’un marché baissier n’est pas une récession. Une récession est un ralentissement, sur deux trimestres consécutifs, de la production économique mesurée par le produit intérieur brut. Bien que les marchés baissiers mènent souvent à des récessions, ce n’est pas toujours le cas. Les récessions concernent l’économie; les marchés baissiers concernent les marchés boursiers. N’oubliez pas que le marché boursier et l’économie sont deux éléments distincts. Ces termes sont souvent utilisés de façon interchangeable, à tort.

Comme vous avez consacré beaucoup de temps et d’argent et effectué de nombreuses recherches afin de faire fructifier vos placements, il est normal que vous vous inquiétiez du marché et de son avenir. Voici quelques mesures que vous pouvez prendre dès maintenant pour apaiser vos craintes au sujet de l’avenir du marché boursier. Même si la situation s’est bien stabilisée depuis mars, je peux malheureusement affirmer avec certitude que la volatilité observée reviendra dans l’avenir. Dans cette optique, voici cinq tactiques que vous pouvez utiliser pour vous préparer aux périodes difficiles à venir.

1. Ne faites rien du tout

Bien que cela semble contre-intuitif, ne rien faire peut souvent être la meilleure solution en cas de ralentissement du marché. Ne regardez pas votre compte de retraite. Ne regardez pas votre relevé. Ne regardez pas l’actualité financière. Ne faites tout simplement rien.

Lorsque les chiffres commencent à dégringoler, la panique n’est pas la solution, même si cela semble la réaction la plus normale. Restez tranquille, et surtout, ne prenez pas de décision émotive.

N’oubliez pas que l’investissement est un processus à long terme et que plus vos placements demeurent longtemps sur le marché, plus les chances de rendement sont grandes.

2. Envisagez l’utilisation de pertes à des fins fiscales

L’utilisation de pertes à des fins fiscales, aussi appelée « vente à perte pour raison fiscale », consiste à vendre des titres ou des actifs à perte afin de compenser l’impôt à payer sur des gains en capital ou un revenu ordinaire.

Le titre ou l’actif vendu est ensuite remplacé par un titre ou un actif semblable, mais non identique. Un titre semblable pourrait être un titre du même secteur, mais qui a une structure différente, comme un fonds commun de placement ou un FNB différent. Il est important que vous élaboriez une stratégie avec l’intention de gérer l’incidence de l’utilisation de pertes à des fins fiscales sur votre portefeuille.

Dans un marché baissier, l’utilisation de pertes à des fins fiscales peut être une excellente stratégie pour réduire les impôts. Même si, habituellement, l’utilisation de pertes à des fins fiscales modifie votre positionnement initial, elle peut réduire considérablement l’importance des pertes éventuelles. L’utilisation de cette stratégie peut vous éviter des fardeaux fiscaux dans l’avenir.

3. Réévaluez votre tolérance au risque et la répartition de votre actif

Un marché baissier vous donne l’occasion de comprendre comment votre tolérance au risque et votre capacité à prendre un risque ont changé. Lorsque vous avez créé votre plan d’investissement, vous et votre conseiller en placements avez commencé par estimer votre tolérance au risque. Généralement, les jeunes ont tendance à choisir des placements à risque plus élevé, car leur argent sera investi sur le marché pendant encore de nombreuses années, par rapport à ceux qui sont plus âgés et qui cherchent à créer un revenu stable et pas nécessairement une croissance élevée. D’une façon ou d’une autre, quand vient le temps d’investir, le risque a une importance primordiale.

Répondez aux questions suivantes lorsque vous réévaluez votre tolérance au risque :

  • Devez-vous réévaluer votre stratégie de répartition?
  • Quelle a été l’incidence du ralentissement sur vos objectifs à long terme?
  • Que devez-vous modifier pour vous assurer d’atteindre vos objectifs?

Un marché baissier est une excellente occasion de vérifier si vous avez évalué votre tolérance au risque correctement. Si votre évaluation est trop élevée ou trop faible, vous pouvez simplement la rajuster et ainsi être mieux préparé pour l’avenir.

4. Diminuez ou cessez vos retraits

Un marché baissier est également un bon moment pour évaluer votre stratégie de retrait et de contribution. On pourrait penser le contraire, mais les marchés baissiers représentent en fait un bon moment pour investir davantage de votre argent sur le marché au lieu de le retirer. Vous pouvez acheter d’excellents placements ayant un potentiel de rendement élevé à un prix plus bas.

Si vous n’êtes pas à l’aise d’investir de l’argent sur le marché, arrêtez au moins de le retirer, ce qui donnera à votre portefeuille et à vos placements un certain temps pour se rétablir. Cela ne se fera pas du jour au lendemain; soyez patient.

5. Comprenez l’historique du marché

L’éducation est l’antidote à l’anxiété. Plus vous en apprendrez sur le marché boursier, ses tendances et son historique, plus vous serez en mesure de prendre des décisions éclairées au sujet de vos placements. Comme il y a fort à parier que ce marché baissier ne soit pas très différent de ceux qui l’ont précédé, il faut simplement faire confiance au processus.

Dans le cadre de votre plan d’investissement, vous ou votre conseiller en placements avez déjà tenu compte des marchés baissiers (ou auriez dû le faire). Il vous aidera à gérer ces périodes. Prenez une grande respiration, cessez de retirer l’argent de vos placements et suivez le plan.

L’investissement comporte malheureusement des risques. L’imprévisibilité du marché peut être frustrante et, en cas de marchés baissiers, gardez ces conseils à l’esprit lorsque vous envisagez de modifier votre stratégie de placement.

 

Cet article a été rédigé par Kiplinger et a été autorisé légalement sous licence par le réseau d’éditeurs Industry Dive. Veuillez adresser toutes les questions sur les licences à legal@industrydive.com.

Veuillez lire le prospectus ou la notice d'offre d'un fonds ou d’un mandat et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.  

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

407153-v2020930

Close Search