Tranches d’imposition au Canada en 2020 : ce que vous devez savoir

La plupart des Canadiens qui gagnent un revenu doivent payer de l’impôt aux niveaux fédéral et provincial chaque année. Pourtant, la plupart d’entre nous ne comprennent pas vraiment comment notre impôt sur le revenu est calculé ni dans quelle tranche d’imposition nous nous situons. Si c’est votre cas, vous avez de la chance, car dans cet article, j’ai inclus une liste complète des taux d’imposition pour le Canada, ainsi que pour chaque province et territoire. Mais avant de nous plonger dans les chiffres, examinons de plus près le fonctionnement du régime fiscal canadien.

L’ABC de l’impôt sur le revenu du Canada

Au Canada, nous avons un système d’impôt progressif. Autrement dit, le dernier dollar que vous gagnez pendant l’année est imposé à un taux plus élevé que le premier dollar, à moins que votre revenu soit très faible. Les différents taux sont divisés en différentes tranches d’imposition, chacune couvrant une fourchette de revenus précise. Les tranches d’imposition sont rajustées chaque année pour tenir compte de l’inflation.

Exemple de taux d’imposition fédéral : 15 % sur la première tranche de revenu imposable de 48 535 $, plus 20,5 % sur la partie du revenu imposable entre 48 535 $ et 97 069 $.

En plus de l’impôt fédéral, vous devez payer l’impôt provincial de la province où vous vivez, mais nous y reviendrons plus tard.

Si vous êtes un salarié, votre employeur doit retenir un certain pourcentage de votre revenu aux fins de l’impôt. À la fin de l’année, le montant retenu et remis à l’Agence du revenu du Canada (ARC) en votre nom devrait être assez près du montant total de l’impôt sur le revenu dû, bien qu’il y ait un certain nombre de facteurs qui peuvent vous obliger à payer plus ou moins d’impôts lorsque vous produisez votre déclaration de revenus. Si, après avoir déclaré tous vos crédits d’impôt et vos retenues, l’ARC a perçu trop d’impôt sur le revenu, vous aurez droit à un remboursement.

Crédits d’impôt et déductions fiscales

Comme vous le savez probablement, on peut réduire le montant de l’impôt sur le revenu que l’on paie au moyen de crédits d’impôt et de déductions fiscales. Les deux sont bénéfiques, mais ils ne sont pas identiques. Voici un résumé du fonctionnement des crédits d’impôt et des déductions fiscales.

Crédits d’impôt

Les crédits d’impôt sont offerts aux niveaux fédéral et provincial. Il y a deux types de crédits d’impôt : remboursables et non remboursables. Un crédit d’impôt non remboursable réduit le montant d’impôt que vous devez. Le meilleur exemple est probablement le montant personnel de base. Pour 2020, il est fixé à 13 229 $. Lorsque ce montant est multiplié par le taux d’imposition fédéral le plus bas, 15 %, cela signifie que vous ne paierez pas d’impôt sur la première tranche de 13 229 $ de revenu que vous gagnez. C’est très avantageux pour les personnes à faible revenu et les employés à temps partiel qui n’ont peut-être pas à payer d’impôt sur le revenu. Non remboursable signifie que si le crédit est supérieur au montant d’impôt que vous devez payer, la différence ne vous sera pas remboursée.

Les crédits d’impôt remboursables sont versés à toute personne admissible. La prestation trimestrielle pour la TPS/TVH est un crédit d’impôt remboursable. Vous recevez tous les trois mois un paiement à titre de compensation pour la TPS que vous payez lorsque vous faites des achats de produits et services tout au long de l’année. Les Canadiens à revenu faible ou modeste y ont accès.

Déductions fiscales

Les déductions fiscales ne réduisent pas le montant d’impôt dû, elles réduisent le montant du revenu imposable. Deux des déductions fiscales les plus connues sont les cotisations à un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) et les dons de bienfaisance. Par exemple, si vous avez un revenu imposable de 60 000 $, mais que vous avez cotisé 5 000 $ à un REER pendant l’année, votre revenu imposable est réduit à 55 000 $. Si vous avez également fait un don de 2 500 $ à votre organisme de bienfaisance préféré, votre revenu imposable est réduit davantage.

Tranches d’imposition au Canada en 2020

Sans plus tarder, voici la liste de toutes les tranches d’imposition fédérale et provinciale pour 2020. J’ai ajouté quelques exemples de base sur la façon dont vous pouvez calculer vos propres taux d’imposition dans votre province de résidence.

Taux des tranches d’imposition fédérales de 2020

  • 15 % jusqu’à concurrence de 48 535 $ de revenu imposable
  • 20,5 % entre 48 535 $ et 97 069 $
  • 26 % entre 97 069 $ et 150 473 $
  • 29 % entre 150 473 $ et 214 368 $
  • 33 % sur tout montant excédant 214 368 $

Taux des tranches d’imposition de 2020 par province

Alberta

  • 10 % jusqu’à concurrence de 131 220 $ de revenu imposable
  • 12 % entre 131 221 $ et 157 464 $
  • 13 % entre 157 465 $ et 209 952 $
  • 14 % entre 209 953 $ et 314 928 $
  • 15 % sur tout montant excédant 314 928 $

Colombie-Britannique

  • 5,06 % jusqu’à concurrence de 41 725 $ de revenu imposable
  • 7,7 % entre 41 726 $ et 83 451 $
  • 10,5 % entre 83 452 $ et 95 812 $
  • 12,29 % entre 95 813 $ et 116 344 $
  • 14,7 % entre 116 345 $ et 157 748 $
  • 16,8 % sur tout montant excédant 157 748 $

Manitoba

  • 10,8 % jusqu’à concurrence de 33 389 $ de revenu imposable
  • 12,75 % entre 33 390 $ et 72 164 $
  • 17,4 % sur tout montant excédant 72 164 $

Nouveau-Brunswick

  • 9,68 % jusqu’à concurrence de 43 401 $ de revenu imposable
  • 14,82 % entre 43 402 $ et 86 803 $
  • 16,52 % entre 86 804 $ et 141 122 $
  • 17,84 % entre 141 123 $ et 160 776 $
  • 20,3 % sur tout montant excédant 160 776 $

Terre-Neuve-et-Labrador

  • 8,7 % jusqu’à concurrence de 37 929 $ de revenu imposable
  • 14,5 % entre 37 930 $ et 75 858 $
  • 15,8 % entre 75 859 $ et 135 432 $
  • 17,3 % entre 135 433 $ et 189 604 $
  • 18,3 % sur tout montant excédant 189 604 $

Nouvelle-Écosse

  • 8,79 % jusqu’à concurrence de 29 590 $ de revenu imposable
  • 14,95 % entre 29 591 $ et 59 180 $
  • 16,67 % entre 59 181 $ et 93 000 $
  • 17,5 % entre 93 001 $ et 150 000 $
  • 21 % sur tout montant excédant 150 000 $

Ontario

  • 5,05 % jusqu’à concurrence de 44 740 $ de revenu imposable
  • 9,15 % entre 44 741 $ et 89 482 $
  • 11,16 % entre 89 483 $ et 150 000 $
  • 12,16 % entre 150 001 $ et 220 000 $
  • 13,16 % sur tout montant excédant 220 000 $

Île-du-Prince-Édouard

  • 9,8 % jusqu’à concurrence de 31 984 $ de revenu imposable
  • 13,8 % entre 31 985 $ et 63 969 $
  • 16,7 % sur tout montant excédant 63 969 $

Québec

  • 15 % jusqu’à concurrence de 44 545 $ de revenu imposable
  • 20 % entre 44 546 $ et 89 080 $
  • 24 % entre 89 081 $ et 108 390 $
  • 25,75 % sur tout montant excédant 108 390 $

Saskatchewan

  • 10,5 % jusqu’à concurrence de 45 225 $ de revenu imposable
  • 12,5 % entre 45 226 $ et 129 214 $
  • 14,5 % sur tout montant excédant 129 214 $

Taux des tranches d’imposition de 2020 par territoire

Territoires du Nord-Ouest

  • 5,9 % jusqu’à concurrence de 43 957 $ de revenu imposable
  • 8,6 % entre 43 958 $ et 87 916 $
  • 12,2 % entre 87 917 $ et 142 932 $
  • 14,05 % sur tout montant excédant 142 932 $

Nunavut

  • 4 % jusqu’à concurrence de 46 277 $ de revenu imposable
  • 7 % entre 46 278 $ et 92 555 $
  • 9 % entre 92 556 $ et 150 573 $
  • 11,5 % sur tout montant excédant 150 573 $

Yukon

  • 6,4 % jusqu’à concurrence de 48 535 $ de revenu imposable
  • 9 % entre 48 536 $ et 97 069 $
  • 10,9 % entre 97 070 $ et 150 473 $
  • 12,8 % entre 150 474 $ et 500 000 $
  • 15 % sur tout montant excédant 500 000 $

Exemple de calcul de l’impôt sur le revenu

Taux d’imposition marginal par rapport au taux d’imposition moyen

Le concept de taux marginal et de taux d’imposition moyen du revenu peut sembler un peu déroutant, alors je vais faire de mon mieux pour expliquer clairement chacun. Votre taux marginal d’imposition est le taux d’imposition que vous payez sur chaque dollar supplémentaire de revenu. Votre taux marginal d’imposition combiné comprend les taux fédéral et provincial. Voici un exemple :

Disons que vous vivez en Colombie-Britannique et que votre revenu annuel est de 85 000 $. Selon les tranches d’imposition de l’ARC ci-dessus, votre taux marginal d’imposition fédéral est de 20,5 % (pour un revenu entre 48 535 $ et 97 069 $). En tant que résident de la Colombie-Britannique, vous êtes imposé de 10,5 % de plus selon votre tranche d’imposition provinciale, laquelle comprend les revenus annuels compris entre 83 452 $ et 95 812 $. Par conséquent, votre taux marginal d’imposition réel est de 31 %! Si cela semble élevé, soyez reconnaissants de ne pas vivre au Québec ou au Manitoba.

La bonne nouvelle, c’est que cela ne signifie pas que vous allez payer 26 250 $ d’impôt sur le revenu (85 000 $ X 31 %). C’est parce que vous ne payez que 31 % dans la tranche d’imposition la plus élevée. C’est là que le taux moyen d’imposition du revenu entre en jeu, et il est beaucoup plus bas, à 23,9 %, ce qui représente un impôt total de 20 242 $. N’oubliez pas qu’en utilisant les nombreuses déductions fiscales dont vous disposez, vous pouvez réduire ce montant d’impôt davantage.

Au cas où vous vous poseriez la question, pour obtenir l’impôt sur le revenu moyen, j’ai calculé le montant de l’impôt sur le revenu payable à l’intérieur de chaque tranche d’imposition jusqu’à concurrence de 85 000 $, tant au fédéral qu’au provincial. J’ai additionné le montant de chaque tranche pour obtenir le total payable, que j’ai divisé par 85 000 $ pour obtenir le total du taux fédéral et du taux provincial. Dans ce cas, ils étaient respectivement de 17,4 % et de 6,5 %. J’ai ensuite additionné les deux pour obtenir le taux d’imposition moyen combiné de 23,9 %.

Sommaire des taux d’imposition au Canada

En tant que contribuable canadien, il est important de comprendre les fondements du fonctionnement des tranches d’imposition. Parfois, le simple fait de voir le montant d’impôt que vous payez suffit à vous motiver à trouver des façons de payer moins d’impôt sur le revenu. Si cela vous intéresse, vous pouvez en apprendre davantage sur les déductions fiscales sur le revenu sur le site Web de l’ARC ou consulter notre propre guide sur les placements dans un REER.



Cet article a été rédigé par Tom Drake de Maple Money et a été autorisé légalement sous licence par le réseau d’éditeurs Industry Dive. Veuillez adresser toutes les questions sur les licences à legal@industrydive.com.

Veuillez lire le prospectus ou la notice d'offre d'un fonds ou d’un mandat et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.  

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

387803-v2020825

Close Search