Leçon de placement 101 : les CELI

Un CELI vous permet d’investir pour l’ensemble de vos objectifs à court ou à long terme, comme vous offrir des vacances annuelles ou acheter une maison, le tout en franchise d’impôt. Nous présentons ici les notions de base du CELI pour vous aider à mieux comprendre ce compte de placement.

Qu’est-ce qu’un CELI?

Un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) est un type de compte de placement qui vous permet d’épargner et de faire fructifier votre argent à l’abri de l’impôt. 

Comment un CELI fonctionne-t-il?

Un CELI peut être ouvert par tout résident canadien qui possède un numéro d’assurance sociale et qui a atteint l’âge de la majorité dans sa province. De plus, vous pouvez ouvrir plus d’un compte.

Tout comme le régime enregistré d’épargne-retraite (REER), le CELI peut détenir un large éventail de placements, comme des fonds communs de placement, des fonds négociés en bourse, des actions et des obligations. Vos cotisations à un CELI ne sont pas déductibles de votre revenu imposable, mais elles fructifient en franchise d’impôt. Vous pouvez par ailleurs effectuer des retraits en tout temps, sans payer d’impôt. 

Avantages

1

Le principal avantage d’un CELI est qu’il permet à vos placements de croître à l’abri de l’impôt. Autrement dit, ni le revenu qu’il dégage ni sa croissance ne sont imposables.

2

Les CELI sont très souples et peuvent vous aider à épargner pour tous vos objectifs de placement, particulièrement ceux à court terme. Contrairement à un REER, aucun impôt n’est prélevé sur les retraits, et les sommes retirées peuvent être cotisées de nouveau l’année suivante.

3

Si vous ne cotisez pas le maximum autorisé au cours d’une année donnée, vos droits de cotisation inutilisés sont reportés aux années ultérieures.

Désavantages

1

Vos cotisations à un CELI ne sont pas déductibles d’impôt, ce qui signifie que vous n’obtiendrez pas un avantage fiscal immédiat (par exemple, un remboursement d’impôt potentiel sur votre cotisation).

2

Si vous retirez de l’argent de votre CELI, le montant de votre retrait s’ajoute à vos droits de cotisation inutilisés, mais seulement au début de l’année suivante. Cela signifie que vous devrez généralement attendre jusqu’à la nouvelle année avant de pouvoir recotiser le montant de vos retraits.

3

Il n’est pas possible d’établir un CELI de conjoint. Vous pouvez toutefois donner de l’argent à votre époux (ou conjoint de fait) pour qu’il puisse l’investir dans son propre compte, sans que le revenu découlant des placements vous soit attribué.

Si vous êtes prêt à vous lancer, un conseiller en placements peut vous aider à personnaliser votre plan.

En savoir plus

Donnez un élan à votre patrimoine : un guide pour tirer le maximum de votre argent
CELI ou REER : le choix est plus simple que vous pourriez le penser

Les fonds de placement peuvent être assortis de commissions, de frais et de charges. Veuillez lire le prospectus ou la notice d’offre d’un fonds et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Les fonds ne sont pas garantis, leur valeur est appelée à fluctuer fréquemment et les investisseurs pourraient réaliser un profit ou subir une perte. Le rendement passé pourrait ou non être reproduit.

Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

371536-v2020727

Close Search