Pourquoi envisager les actions à dividendes en ce moment?

Nous vivons dans un monde où règne l’incertitude, tant dans nos vies personnelles que dans nos finances personnelles. La pandémie de COVID-19 a bouleversé les marchés des capitaux et entraîné le monde entier dans une tourmente économique. Alors que les pays commencent à prendre des mesures pour rouvrir leur économie et renouer avec un semblant de normalité, les marchés des capitaux ont récupéré une partie des lourdes pertes qu’ils ont subies plus tôt cette année. Le choc initial – attribuable à la fois à la propagation rapide de la maladie et à la chute des marchés – s’est atténué. Les investisseurs doivent maintenant réfléchir à la suite des choses. À quelles stratégies peuvent-ils avoir recours pour stimuler les rendements ou recouvrer leurs pertes?

Les actions à dividendes présentent des valorisations intéressantes

Les fonds négociés en bourse (FNB) de dividendes sont actuellement bon marché par rapport à leurs valorisations historiques1. Cela signifie que les investisseurs qui sont optimistes à l’égard de l’économie et qui s’attendent à une reprise boursière devraient envisager d’acheter des FNB de dividendes. Ces fonds sont constitués d’actions qui versent des dividendes généreux, mais dont le cours peut avoir fortement diminué lors du repli général du marché cette année.

Par le passé, les actions à dividendes semblent avoir été bien placées pour surclasser l’ensemble du marché lorsque la conjoncture économique s’améliorait. Prenons un exemple relativement récent : au cours de la crise financière de 2008 et 2009, l’indice composé TSX a perdu 42 % entre le sommet et le creux du marché. L’indice Fidelity Canada Dividendes canadiens élevés (l’« indice Fidelity ») a reculé de 34 % durant la même période. Un an plus tard, l’indice composé TSX avait progressé de 48 % par rapport à son creux, tandis que l’indice Fidelity avait gagné 60 %2.

INDICE 1 AN 3 ANS 5 ANS 10 ANS
Indice Fidelity Canada Dividendes canadiens élevés -17,05 -2,65 2,34 3,39
Indice composé S&P/TSX -2,11 2,81 3,36 5,69

En quoi consistent les actions à dividendes?

Un dividende représente la portion du bénéfice qu’une société verse à ses actionnaires. Un grand nombre de sociétés versent des dividendes, bien qu’elles ne soient pas tenues de le faire. Les rendements que les investisseurs obtiennent sont déterminés à la fois par le montant du dividende et par la fluctuation à la hausse ou à la baisse du cours de l’action. Les sociétés qui versent des dividendes sont souvent considérées comme étant de bonne qualité : elles sont peu endettées, ont de solides flux de trésorerie et affichent des bénéfices et des revenus réguliers. Bien souvent, de telles entreprises sont en exploitation depuis de nombreuses années. Le FNB indiciel Fidelity Dividendes canadiens élevé comprend des titres de sociétés telles que Fortis, BCE, Enbridge et Banque Royale du Canada3.

Pourquoi les actions à dividendes fléchissent-elles en périodes de récession?

Lorsqu’une société qui verse régulièrement des dividendes modifie le montant de ceux-ci, cela se répercute sur le cours de son titre. Ainsi, l’augmentation du dividende a tendance à entraîner une hausse du cours de l’action, tandis que sa réduction se traduit généralement par une baisse du cours. Il arrive par ailleurs que les sociétés mettent tout simplement fin à leurs dividendes. Pendant une récession, le risque qu’une société ne soit pas en mesure de verser de dividendes augmente (du moins aux yeux des investisseurs) et, par conséquent, le cours de son titre peut diminuer.

Comment maximiser la valeur des actions à dividendes

De nombreux observateurs estiment que les marchés ont déjà pris en compte d’importantes réductions de dividendes4 attribuables au bouleversement sans précédent causé par la COVID-19. Il est possible que certains dividendes soient effectivement réduits, et que d’autres soient tout simplement éliminés. Toutefois, les cours des actions ne reculeront peut-être pas autant qu’ils l’auraient fait si les interruptions ou les réductions de dividendes avaient été inattendues. Le résultat, c’est que les actions à dividendes sont devenues « bon marché », c’est-à-dire que leur cours est actuellement nettement inférieur à la valeur réelle de l’entreprise, comme en témoignent les paramètres fondamentaux de celle-ci, notamment la vigueur de son bilan, ses perspectives et l’importance de la diminution des revenus ou des bénéfices. L’objectif consiste à investir dans des sociétés qui ne risquent pas réellement de réduire leurs dividendes. Les actions de telles sociétés ont tendance à devancer le marché lorsque la situation économique s’améliore et que le risque perçu qu’elles ne soient pas en mesure de verser des dividendes s’atténue.

Il convient de noter que les actions à dividendes peuvent constituer un moyen efficace de diversifier n’importe quel portefeuille, que vous soyez ou non aux prises avec une pandémie mondiale qui ne surgit qu’une fois par siècle. Notre article intitulé Mettre les facteurs à l’œuvre décrit la façon dont les fonds de dividendes peuvent servir à équilibrer les résultats de placements : « Intégrer en complément à [un] groupe de fonds une stratégie axée sur le rendement en dividendes pourrait neutraliser l’exposition au risque et accroître le rendement en dividendes total du portefeuille, le rapprochant ainsi de l’objectif de l’investisseur. » Autrement dit, les rendements associés aux actions qui versent des dividendes peuvent contribuer à répartir une partie du risque de placement.

Conclusion

À l’instar de toutes les catégories d’actifs, les actions à dividendes comportent un risque inhérent. Il est possible que le ralentissement économique causé par la pandémie de coronavirus soit plus long et plus marqué que les investisseurs ne s’y attendent en ce moment. Le cas échéant, de nombreuses sociétés pourraient devoir interrompre ou réduire leurs dividendes, et il pourrait s’écouler un certain temps avant qu’elles les relèvent de nouveau. Cette situation pourrait avoir une incidence sur l’ampleur du redressement des actions à dividendes et sur leur rendement par rapport au reste du marché une fois que l’économie se rétablira.

Si, toutefois, vous êtes à l’affût d’occasions de placement dans un contexte baissier, rappelez-vous que les actions à dividendes ont par le passé démontré qu’elles constituaient une option intéressante. Notre site Web renferme d' importantes ressources pour obtenir des renseignements sur le rendement passé et les cours actuels des FNB de dividendes Fidelity. Si vous ne savez pas par où commencer, communiquez avec un conseiller pour discuter de la pertinence d’acquérir des actions à dividendes et déterminer si elles conviennent à votre situation financière et à votre seuil de tolérance au risque.

Veuillez lire le prospectus ou la notice d'offre d'un fonds ou d’un mandat et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.  

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.

344915-v202068

Close Search